ddfblog/ janvier 27, 2016/ Non classé

Bonjour à tous !

Ce premier article a pour but de synthétiser le mode de fonctionnement de la Vanne EGR (Exhaust gas recirculation) soit en Français Recirculation des gaz d’échappement. Nous parlons d’un système inventé principalement pour réduire les NOx, en diminuant les températures de fin combustion. Pour cela, il faut enrichir le mélange en diminuant l’oxygène dans le cylindre. Les gaz d’échappement sont dépourvus d’oxygène et contiennent du dioxyde de carbone et de l’eau.

Cette vanne EGR a donc pour fonction, comme vous pouvez le constater en visionnant la vidéo ci dessous (en cliquant sur le lien en rouge), de récupérer une partie des gaz d’échappement en sortie du moteur, et de les refaire circuler dans le circuit d’admission, afin d’appauvrir le taux d’oxygène dans le système, pour réduire la quantité de NOx créés.

L’effet de la vanne EGR (Source : Bosch / Spheretec)

Pourquoi est-il important de réduire la quantité de NOx rejetée par nos véhicules ?

Lors de la combustion d’un moteur Diesel, plusieurs types de polluants sont rejetés :

  • Le monoxyde de carbone dont l’inhalation en grande quantité est mortelle, essentiellement du à une combustion incomplète ou par manque d’oxygène
  • Les hydrocarbures imbrûlés, qui provoquent des irritations, proviennent du carburant imbrûlé résultant d’une combustion de celui-ci de manière incomplète.
  • Les Oxydes d’azote (NOx), très toxiques, sont la combinaison de d’azote et d’oxygène à très haute température.

C’est pour quoi, la vanne EGR a été inventée. Comme vous le comprenez maintenant, le fait de réutiliser des gaz d’échappements, pauvres en oxygène et riches en dioxydes de carbone, permet de limiter la quantité d’oxygène lors de la combustion et de ce fait, de limite la création des NOx.

Fabien Dugeny

Share this Post